Art au
Centre
Genève

2e édition
08.12.22–
05.03.23

Parcours
d'expositions
dans la ville

20 vitrines
20 artistes
10 commissaires

Jeanne Tara
Sur une invitation deAdrian Fernandez Garcia

Du haut de leur colonne, des lions te scrutent. Tu doutes: sont-ils là pour t’accueillir ou pour te refuser l’entrée? Alors que tu admires les arabesques du portail en fer forgé, tu ne peux t’empêcher de penser que ces ornements sont aussi des morceaux de métal qui finissent en pointe. Alors, la ville se transforme en un espace empli d’yeux qui ne peuvent pas voir et de bouches qui ne peuvent pas parler mais qui pourtant hurlent leurs commandements, intimident, dissuadent à demi-mots. De l’environnement urbain occidental, Jeanne Tara relève les éléments architecturaux marqueurs d’autorité, de classe ou de territoire. Elle s’intéresse aux formes qui obstruent, empêchent et entravent les corps et les esprits.
Lire le texte de Roxane Bovet dans son intégralité ICI

© Isabelle Meister (portrait)
© Anastasia Mityukova
© Raphaëlle Mueller
© Thomas Maisonnasse

Née en 1994 à Ambilly, Jeanne Tara se forme à la danse classique et contemporaine avant de se tourner vers les arts visuels. Elle étudie à la Haute Ecole d’Art et de Design de Genève entre 2012 et 2015 et poursuit sa formation artistique à l’Ecole de Recherche Graphique de Bruxelles où elle obtient un master en pratiques de l’art. Elle a montré son travail à différentes reprises, à Genève à Halle Nord, à l’espace TOPIC, ou encore au Centre d’Art Contemporain, mais aussi au Jungkunst à Winterthur, aux Halles EAC de Porrentruy, ainsi qu’à la MAC de Pérouges (Rhônes Alpes). Son travail traite des notions de frontières, d’autorité et de pouvoir envers les corps dans l’espace public, notamment à travers le prisme de l’architecture. Dans sa pratique, elle fait appel à différents médiums: peinture, sculpture et installation. Elle vit et travaille à Genève.

Site internet Jeanne Tara
Instagram @jeannetara

Vitrine mise à disposition par la Fondation Coromandel

Jeanne Tara

disponible bientôt