Art au
Centre
Genève

2e édition
08.12.22–
05.03.23

Parcours
d'expositions
dans la ville

20 vitrines
20 artistes
10 commissaires

Lou Masduraud
Sur une invitation deGarance Chabert

Cabinet de contorsion (danse macabre), 2022

Dans sa pratique artistique, Lou Masduraud développe un réseau de corps hybrides adaptatifs, de systèmes tubulaires, de soupiraux oniriques, de lampadaires contextuels, de fontaines pour un corps social productif ou encore de bouches en marbre qui suggèrent une érotique du partage du sensible. En opérant par glissements fantasmagoriques, l’artiste refuse la clarté d’un système normatif pour préférer une expérience esthétique qui se forme dans un rapport aux corps, aux mondes et aux autres subjectivités. 
Lire le texte de Paolo Baggi dans son intégralité ICI

© Isabelle Meister (portrait)
© Lou Masduraud

Cabinet de contorsion (danse macabre), 2022

Lou Masduraud, née en 1990 à Montpellier, vit et travaille à Genève depuis 10 ans. Travaillant par analogie et assemblage entre des structures organisationnelles de différents natures (institutionnelles, sociales, hydrauliques, écologiques, psychiques). Lou Masduraud propose des formes de renversements fantasmagoriques et d’alternatives aux réalités dominantes. Lou Masduraud a présenté son travail lors d’expositions monographiques (CAN, La Maison Populaire, Hardhat) et collectives (Centre d’Art Contemporain de Genève, Musée d’Art Moderne de la Ville de Paris, Kunsthaus Langenthal, Fondation d’Entreprise Ricard, Kunsthaus Hamburg, Kunsthalle Basel…). Elle travaille actuellement sur sa première exposition monographique institutionnelle au MAMCO en tant que Lauréate du Prix culturel MANOR 2023 du Canton de Genève.

Site internet Lou Masduraud
Instagram @lov.masdvravd 

Vitrine mise à disposition par le Grütli, Centre de production et de diffusion des Arts vivants

Lou Masduraud

bientôt disponible